Chef d’oeuvre électronique, ou…

Chef d’oeuvre électronique, ou…

… l’art de fucker ses priorités!

Bon, faut pas se faire d’histoire, je suis inactif sur les interwebs.  Pas juste inactifs, totalement absent!

Je suis coupable, je ne m’en cacherai pas.  Suis-je en train de souffrir d’une certaine culpabilité, oui, mais pas tant.

Pourquoi?

Fort simple!  Et c’est dû à 2 mots forts révélateurs: Dragon Age.

Si vous n’avez pas encore essayé ce jeu (et que vous avez minimalement l’âme d’un gamer), vous devez ABSOLUMENT ajouter ce titre à votre liste.

La dernière fois que j’ai été pris de la sorte par un jeu, ce fut pour Fallout 3.  Rare sont les jeux qui me captivent de la sorte.  Lorsque cela se produit, la grande majorité de mes temps libres (après le temps passé avec le fils, la blonde et le ménage) sont passés à jouer.
Après un certains temps, soit j’ai fini le jeu ou je réalise que je devrais “rebalancer” mes activités, alors je devrais être de retour sur les internets très bientôt pour vous faire part de tout et de rien.

Leave a Reply

10 comments

×
%d bloggers like this: