Entreprendre

Une startup, ça commence souvent par un nom

Comme je le mentionnais sur Facebook, je fête mes 35 ans dans quelques jours. Et pour cette année (plus ou moins) charnière, je m’offre une start-up.

Par le “je m’offre” je n’entends pas m’acheter une start-up toute fait, mais plutôt, en monter une en parallèle à ma vie de tous les jours. Un défi qui sans être insurmontable peu être considérable. Je vais aussi tenter de documenter les étapes du mieux que je le pourrai sur ce blog.

Contexte

Ce que 99% des gens ignorent, c’est que j’ai déjà une “entreprise” d’enregistrée auprès du gouvernement depuis 2006 mais celle-ci n’est qu’une entreprise individuelle (enregistrée, pas incorporée). De plus, avec un nom comme Hamel informatique et photographie, c’est pas très vendeur quand vient de le temps de prendre de l’expansion et d’amener des gens de l’extérieur dans l’aventure.

Par où commencer?

Alors évidemment, cette fois-ci, je veux commencer du bon pied. Qui dit startup dit nom d’entreprise. J’ai déjà plusieurs petits projets indépendant et je veux les regrouper sous une même bannière. Je dois trouver un nom pour la business et qui servira aussi à enregistrer le nom de domaine (ah! le fameux .com).

Au lieu de faire une super longue histoire et vous emmerder, je vous donne le nom tout de suite:

Polycromatik

 

Mais pourquoi ce nom?

Bon, j’ai dit que ne donnerais pas de contexte, mais je dois faire un minimum (de toute façon, si vous êtes déjà tanné, le bonbon a déjà été donné). La startup aura comme mandat, en partie, de créer des sites web standards et applicatifs ainsi que des applications mobiles.

Elle aura aussi comme but de se positionner comme joueur important dans l’écosystème du divertissement et des communications relié à la culture populaire. En gros, une belle phrase pour dire « réaliser et produire du contenu web, tant audio que vidéo, relié aux différentes sphères geeks ».

Donc, on parle de d’images. De photos et de vidéos. De couleurs. Plusieurs éléments visuels et électronique. Une bonne séance de brainstorming étalée sur environ 48 heures, mélangée à de bonnes doses de fatigue avancée, m’a permis d’arriver au mot “polychromatique”.

La définition du mot est la suivante:

polychromatique masculin et féminin identiques

/pɔ.li.kʁɔ.ma.tik/
Dérivé de chromatique avec le préfixe poly-.

  1. Qui contiens plusieurs couleurs.
  2. (Physique) Qui contient plusieurs longueurs d’onde.

Encore un peu perdu? C’est pas grave, je vous conterai en détail autour d’un verre. Mais je peux partager avec vous un exemple concret, et connu de tous, d’une représentation polychromatique.

darksideofthemoon

Restait juste à jouer avec les lettres pour lui donner une twist “marketing” (je déteste cette façon de dire, mais c’est la seule qui me vient à l’esprit) et qui pourrait potentiellement faire parler les gens.

 

Et la prochaine étape?

Et bien, le nom est trouvé. Prochaine étape, créer le logo. Je suis sûr que plusieurs gurus en entrepreneurship et en administration des affaires vont dire que c’est pas idéal de faire dans cette ordre, mais entre nous, who cares!

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *