Musique

Le son “New Brunswick”­…

Si l’on se fie aux derniers articles où j’aborde la musique, vous êtes certainement en train de vous demander ce que j’ai à dire au sujet du “New Brunswick”.  Province maritime qui partage une frontière terrestre avec le Québec, elle n’est pourtant la première destination à laquelle on penserait lorsqu’il s’agit de musique (du moins celle que j’écoute).

Et bien, peut-être ai-je réussi à vous fourvoyer quelque peu car je ne fais pas du tout référence à la province canadienne!

Je sors des “sentiers battus” un petit peu pour aller rendre visite à nous cousins du sud… Où exactement? La ville de New Brunswick au New Jersey!

Je vous parles donc aujourd’hui de deux groupes originaires de la même ville qui, en premier lieu, peuvent avoir l’air très disparates l’un de l’autre mais qui, selon moi, ont beaucoup en commun.

Le premier se nomme Thursday et a vu le jour en 1997 alors que le deuxième, The Gaslight Anthem, a joué ses premières notes en 2005

Alors, avec près de 10 années de différences entre ces deux groupes et 2 styles musicaux différents, pourquoi se ressemblent-ils?  En premier lieu, ce sont deux groupes qui partage une caractéristique fort intéressante : leur son est difficilement “classable”.  Dans le milieu, Thursday est parfois vu comme le groupe qui a plus de “styles musicaux” que d’albums et Gaslight est le groupe “punk rock” qui sonne le moins “punk rock” que je connaisse.  Il est vrai qu’ils ne sont victime de la maladie de l’industrie à toujours vouloir catégoriser, mais je ne fais que relater des faits.

Deuxièmement, c’est par leur apport à l’industrie qu’ils se ressemblent.  Thursday à immanquablement marqué son époque et a su être un groupe phare.  Je n’arrive même plus à compter le nombre de groupe qui, en entrevue, ont nommé Thursday comme étant une de leur principale inspiration. Quant à The Gaslight Anthem, malgré leur statut encore un peu “nouveau joueur”, on les voit déjà comme l’une des figures de proue de la nouvelle génération de groupes qui commencent à émerger.

En troisième et dernier lieu, il s’agit de 2 groupes qui sont là pour la musique et non pour le glamour qui vient avec.  Thursday ont fait un bref passage chez un “major” pour ensuite revenir dans le monde des “indépendant” et Gaslight ont à maintes fois affirmé faire de la musique par amour pour l’art et qu’ils avaient déjà roulé leur bosses dans l’industrie pour savoir ce qu’ils veulent et où ils s’en vont.

Voici maintenant 2 clips que j’ai sélectionné pour chacun des bands.  Encore une fois, la sélection a été en faite en fonction de la chanson et, tout autant que possible, de la qualité de réalisation du clip (ce que j’appelle l’osmose sonovisuelle).

The Gaslight Anthem

Old White Lincoln

Thursday

At This Velocity(A City by the Light Divided, 2006)

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *