Technologie

Système audio 1.0 – suite et fin

Voici donc la conclusion de mon article précédent. Donc, reprenons où nous avions laisser la conversation. Mes besoins étaient:

  1. Un amplificateur stéréo
  2. Une paire d’haut-parleurs d’étagère (e.g. bookshelf)
  3. Une table tournante

Regardons mes choix et les autres candidats qui ont été considérés.

Amplificateur stéréo

Le terme amplificateur stéréo est vague. Ce que je cherchais était un ampli intégré ou récepteur stéréo, ce qui veux dire que le pre-amp (sélecteur de source) et le power amp (amplification sonore) coexiste dans la même machine. À moins de viser un kit très haut de gamme et de posséder une pièce dédiée à l’écoute, la plupart des spécialistes vont suggérer cette option.

Les candidats à ce rôle furent les suivants:

  • Marantz PM5004 [450$]
  • Cambridge Audio Azur 350A [400$]
  • NAD C-316BEE [380$]
  • NAD C-326BEE [550$]
  • Yamaha RS300b [370$]

Haut-parleurs

Pour les speakers, les critères étaient simples. Je cherchais un modèle bookshelf (moins de 12″) afin qu’il entre dans mon étagère. Vu la natures plus “high” des petits haut-parleurs, je voulais un modèle avec le plus de capacité de basse possible. Cet aspect peut paraître contradictoire, mais on est sélectif ou on ne l’est pas! Finalement, comme pour les autres items, le meilleur prix possible.

  • Polk RTi A1 [380$]
  • Whaferdale Diamond 10.1 [420$]
  • Cambridge Audio RS30 [250$]
  • Paradigm Mini [500$]
  • Pioneer SP-BS41-LR [175$]

Table tournante

La table tournante fut certainement l’appareil qui m’a donné le plus de difficulté. Premièrement, les modèles “entrée de gamme” dans le hi-fi se détaillent à des prix avoisinnant les 400$. Quant aux modèles de bases, les options Sony, Stanton et compagnie ont de très mauvaises critiques. Finalement, la disponibilité de ces items n’est pas la même que les deux précédents… beaucoup plus dure à trouver. À cela s’ajoute les tables de la compagnie Audio-Technica qui ont reçus de bons commentaires  par l’industrie.

 

Les choix finaux…

Une fois le tout prit en compte, il faut aussi savoir mettre les choses en perspective. Le monde de l’audio hi-fi est vaste, pour ne pas dire immense. Les premiers systèmes peuvent coûter aux alentours de 500$ et, à l’autre extrémité du spectrum, dans les centaines de milliers de dollars. Rien ne sert de partir en grande pompe (à moins de gagner au 6/49) et mieux vaut prendre son temps. On apprend à connaître notre personalité sonore. On découvre nos préférences en équipement et il est plus facile de corriger lorsqu’on veut réorienter notre stratégie.

Mon choix s’est donc arrêté sur les pièces suivantes:

  • Haut-parleurs: Cambridge Audio RS30
    • Toutes les critiques sont sans équivoque. À moins de payer plus de 500$ la paire, il s’agit de la meilleure option disponible.
  • Table-tournante: AudioTechnia LP60
    • Étant déjà propriétaire d’une table JVC L-FX4 qui en réparation et en attente d’une nouvelle cartouche, j’en suis venu à la conclusion que ce n’était pas nécessaire de dépenser beaucoup. De plus, dans les tables dites “entrée de gamme”, elle possède une meilleure réputation que les Sony et Denon de ce monde.
  • Amplificateur: Harman Kardon HK3390
    • Cet appareil ne faisait pas partie de ma liste de candidate. Par contre, une opportunité que je ne pouvais passer s’est présentée et j’en ai profité. Le 3390 est bien coté, possède un excellent pré-amp phono intégré et est 100% analogue (ce qui est un plus pour moi).

hifi stereo setup

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *